19d07b84d595262f3595b9a732381c4f
 
Rechercher

Empreinte carbone

Qu’est-ce l’empreinte carbone ? On en entend parler tous les jours, mais sait-on vraiment ce que veut dire « réduire son empreinte carbone » ? Réduire ses émissions c’est avant tout avoir une consommation responsable : être conscient de l’impact environnemental de nos actions.

Et scientifiquement ? La Terre est entourée d’une couche gazeuse essentiellement composée d’eau (75%) et de dioxyde de carbone (25%), c’est l’atmosphère. Une partie des rayons du soleil traversent cette couche et viennent réchauffer la Terre et les Océans, l’autre est renvoyée dans l’espace. Une partie de l’énergie captée par la Terre est à nouveau renvoyée vers l’espace sous la forme de rayons infrarouges. Seuls 5% des rayons parviennent à retraverser l’atmosphère. Les 95% restants sont réfléchis sur la Terre et contribuent à son réchauffement quotidien. C’est ce qu’on appelle l’effet de serre. Sans ce processus naturel, la température de la Terre avoisinerait les -20 degrés. Avec la révolution industrielle, l’Homme apprend à maitriser les énergies fossiles telles que le pétrole, le charbon ou les gaz naturels. Ces matériaux, générés par la décomposition de matière organique (végétaux, dinosaures, ...) il y a des millions d’années, sont brûlés pour assurer nos besoins actuels : transports, électricité, agriculture, chauffage, fonctionnement des usines, fabrication de l’acier, du plastique, etc Par exemple, lors de la combustion de ces énergies fossiles, du dioxyde de carbone est rejeté dans l’air. Émis en trop grande quantité, la composition de l’atmosphère est changée, ce qui augmente sa capacité à retenir la chaleur du soleil (réchauffement climatique). Aussi, on dit souvent qu'il faut réduire notre consommation de viande. En effet, en ruminant, les vaches produisent du méthane (gaz à effet de serre) avec un effet de serre 25 fois supérieur au dioxyde de carbone.

Ainsi, en démultipliant les transports (publics, privés, industriels), les biens de consommation et en adoptant un mode de vie toujours plus énergivore, nous participons à l’augmentation du pourcentage de dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère et donc au réchauffement climatique. C'est une menace pour toute la biodiversité, des océans aux forêts en passant par les humains et toutes les autres espèces animales. En adoptant une consommation responsable, simple et quotidienne, nous réduisons nos émissions de GES et limitons notre impact sur la planète et sa biodiversité. Pour calculer son empreinte carbone et comprendre si votre consommation est compatible avec un modèle soutenable, je vous invite à lire l'article de Bon Pote.