Rechercher

Débuter la permaculture en appartement


La permaculture n’est pas réservée aux grands espaces, même en appartement les principes permacoles sont applicables. Voici quelques exemples : Exploiter au mieux les ressources : Lors de la réalisation des semis, si on est à court de pots biodégradables/godets, de contenants, on peut utiliser un tas d’éléments de récup’: boite d’œufs, partie inférieure de la bouteille en plastique (le haut peut servir de cloche pour protéger du froid et du vent), rouleau de papier toilette (à fermer au bout), pots de yaourt, boîte en carton quelconque, etc. Une fois le semis réalisé, il ne reste plus qu’à le poser sur un plateau rempli d’eau. Le liquide se diffuse par capillarité (capacité à monter naturellement malgré la gravité). Ainsi, l’eau s’évapore moins vite et l’arrosage peut être plus espacé dans le temps.

©Pinterest


Optimiser l’agencement et l’organisation :

En appartement comme sur un balcon, on ne peut pas pousser les murs mais on peut

optimiser leur agencement. En privilégiant une culture étagée, on bénéficie d’un gain d’espace non négligeable. Voici quelques exemples d’accessoires qui vous feront prendre de la hauteur : rangement à chaussures, échelle, treillis, pots suspendus

©Pinterest


Cultiver la diversité :

Pour favoriser la croissance des plantations et limiter l’apparition de maladies et de parasites, il convient d’associer fruits, légumes et/ou fleurs en fonction de leurs vertus respectives. Chacun bénéficiera de l’effet protecteur de son voisin. Dans chacune des fiches « coups de pousse » glissées dans nos kits, on vous propose les meilleures associations.


Planter des fleurs mellifères telles que le tournesol ou la lavande attire les abeilles et papillons. 🌻🐝 Ces insectes assureront la pollinisation des fruits et légumes et donc, la reproduction des plantes.


On espère que ces quelques astuces vous plaisent, n’hésitez pas à nous partager les vôtres sur nos réseaux sociaux.


👉🏼 Pour aller plus loin, vous pouvez vous investir dans un jardin partagé de quartier. Ces espaces verts cultivés et animés par les habitants sont des lieux de rencontres intergénérationnelles et interculturelles qui valent le détour !