19d07b84d595262f3595b9a732381c4f
 
Rechercher

Les arbres, représentants de l’ingéniosité biologique


« Dans leur course à la hauteur, ces magnifiques représentants de l’ingéniosité biologique ont pu résoudre des problèmes qui nous paraissent insurmontables. Un arbre est un tronc qui relie 2 couronnes. L’une aérienne, visible, faite de branches et de feuilles pour capter l’énergie de la lumière. Et l’autre, toute aussi grande, souterraine, faite de racines pour capter l’eau et les éléments minéraux. Les arbres ne sont donc pas uniquement de magnifiques centrales énergétiques solaires, ils sont également de massives pompes à eau, capables de déplacer des centaines de litres d’eau par jour à des dizaines de mètres de hauteur. Ces colosses spectaculaires, géants dans l’espace et géants dans le temps peuvent s’épanouir pendant des siècles, voir des millénaires. Et tout ça évidemment, en créant de l’oxygène qui va pouvoir être utilisée par les autres êtres vivants. […] Avec le carbone qu’ils puisent dans l’atmosphère par leurs feuilles, l’énergie qu’ils empruntent au soleil, ils construisent de la matière : des branches, des troncs, des racines. Et lorsque cette matière meure et retombe au sol, elle va créer l’humus : qui va donner des sols sur lequel vont pousser d’autres plantes, d’autres arbres. Avant ces plantes, il n’y avait pas de sol sur la Terre, juste de la roche, nue et stérile. C’est le sol, la terre dont notre planète a emprunté le nom, qui est le fondement des plantes terrestres : le terreau de nos vie. Cloués au sol et immobiles, les arbres communiquent entre eux grâce à leurs racines et aux odeurs qu’ils dégagent par leurs feuilles. Ils ont aussi résolu de manière incroyable l’une de leurs plus grosses difficultés. Étant ancrés dans le sol, incapables de se déplacer, ils utilisent les animaux, mobiles, pour entrer en contact et se reproduire grâce à leurs fleurs. Ils ont aussi développés des fruits afin d’attirer des animaux qui s’en nourriront et rejetteront les graines plus loin. C’est ainsi qu’ils ont réussi à coloniser d’immenses territoires sans se déplacer d’un centimètre de toute leur vie. »

Yann Arthus-Bertrand, Legacy, notre héritage, 2021.