19d07b84d595262f3595b9a732381c4f
 
Rechercher

Lumière sur la photosynthèse

C’est fou de se dire que la vie sur notre planète est essentiellement maintenue grâce à la photosynthèse, que les plantes sont les seuls êtres vivants qui ont accès à une énergie illimitée qu’elles transforment en matière végétale.

Comment ça marche ? La photosynthèse est un processus propre aux plantes vertes permettant de créer de la matière organique à partir d’énergie solaire, d’eau, de dioxyde de carbone et de chlorophylle. La plante puise dans le sol par ses racines l’eau et les sels minéraux dont elle a besoin. Ce mélange est appelée la sève brute. Grâce à ses feuilles, la plante capte le dioxyde de carbone présent dans l’air. La photosynthèse débute par l’absorption de l’énergie lumineuse par la chlorophylle (substance chimique qui donne leur couleur verte aux plantes et à leurs feuilles). Les plantes utilisent cette énergie pour transformer l’eau et le dioxyde de carbone en oxygène et en sucres : c’est ce qu’on appelle la sève élaborée. Répartit dans toute la plante, cette sève permet de fabriquer et d’entretenir tous les tissus qui la composent la plante : tiges, feuilles, bois, etc. Le carbone est ainsi momentanément stocké sous forme organique, avant de revenir, plus tard, à l'état minéral (décomposition des déchets végétaux dans le sol, bois que l'on brûle...). L’énergie captée et utilisée par les plantes ne vient pas du sol mais bien du carbone de l’air et du ciel, transformé par la photosynthèse. Elles ont domptées l’énergie solaire. Tous les animaux dépendent de la photosynthèse. Toute l'énergie du soleil que les plantes absorbent et emmagasinent en synthétisant le sucre (glucides) est transférée dans le corps de leurs prédateurs lors de l'ingestion. N’étant pas capables de créer cette énergie eux-mêmes, les animaux doivent manger les plantes ou manger les mangeurs de plantes. L’équilibre de la chaîne alimentaire est donc très important pour la survie de toutes les espèces.