19d07b84d595262f3595b9a732381c4f
 
Rechercher

Semences paysannes, semences hybrides : quelle différence ?

Toutes nos graines sont françaises, bio et reproductibles.

Concrètement, cela veut dire qu'elles sont récoltées et travaillées par des artisans français qui n’utilisent aucun pesticide, herbicide, OGM ou tout autre produit chimique de synthèse.


Vous avez dit reproductibles ? D’une culture à l’autre, il est possible et conseillé de récupérer les graines des récoltes précédentes pour les replanter l’année suivante.

Graines française bio et reproductibles
Nos graines sont française, bio et reproductibles

Ok mais pourquoi on ne récupère pas toutes les graines de fruits et légumes achetées ?

Jusqu’à l’été 2020, ces semences reproductibles dites « paysannes » étaient interdites par l’agro-industrie qui monopolisaient le contrôle des variétés disponibles sur le marché.

Les fruits et légumes proposés en grandes surfaces sont issus de semences hybrides « F1 ». Concrètement, ces graines sont le fruit d’une sélection génétique. On prend les caractéristiques de deux ou plusieurs variétés d’un même fruit/légume (ex : sa couleur et sa sucrosité), on en fait un même fruit/légume grâce à l’assemblage gènes et PAF ça fait des semences hybrides F1.


Au-delà d’avoir participé à l’arrêt des cultures de 90% des variétés agricoles, cette technique stérilise volontairement les graines. Elles ne pourront pas (ou difficilement) être replantées l’année suivante. Avec un spectre génétique qui n’est pas naturel, les cultures doivent être nourries aux engrais et aux pesticides pour donner des fruits et légumes. Stériles, nourries aux produits chimiques et génétiquement sélectionnées, ces semences hybrides sont brevetées par le groupe industriel qui les a créée : impossible de les réutiliser à des fins commerciales. Comme on vous le disait, depuis l’été 2020 et grâce à un travail acharné et continue de nombreux acteurs dont Kokopelli, les semences paysannes sont autorisées à la vente. En plus d’être reproductibles, les semences paysannes présentent de nombreuses caractéristiques génétiques. Transmises de génération en génération, de légume en légume, les graines récoltées présentent des qualités nutritionnelles, gustatives et une résistance aux maladies nettement supérieures aux variétés hybrides. Le maître en la matière c’est Pascal Poot, on vous laisse aller jeter un œil à son travail remarquable.


Alors, qu’est-ce qu’on attend pour semer ?

Pour apprendre à récolter et à conserver ses propres graines, ça se passe par ici !